Larvalbot: la robotique au service de l’environnement !

publié le 15/05/2019 par Le Bonniec Maxime

Depuis plusieurs années maintenant, la science a prouvé que le réchauffement climatique est un réel problème et aussi que l’environnement a besoin d’aide. Les chercheurs ont aussi constaté que le corail de nos océans se meure chaque jour. C’est pourquoi le robot Larvalbot a été créé, afin d’aider à la reproduction du corail.

 

Pourquoi le corail tend à disparaître ?

Tout cela est dû à son environnement qui devient hostile. En effet les coraux vivent en symbiose avec un genre d’algue appelé zooxanthelle. Cette espèce qui sert de nourriture aux coraux, et se développe aussi grâce aux coraux. Mais le problème est que les zooxanthelles deviennent toxiques suite au réchauffement climatique, ils se sont donc plus consommés et alors les coraux meurent de faim. Ce qui engendre une diminution démographique importante puisqu’il y a peu de larves qui donnent naissance à nouvelle génération de coraux.

 

Comment Larvalbot solutionne-t-il le problème ?

Dans un premier temps, les deux créateurs du petit robot récupèrent le sperme et les œufs des coraux, afin de donner naissance à de nouvelles larves dans de larges espaces évidemment clos. Par la suite Larvalbot entre en jeu et ce dernier va chercher des endroits où déposer les larves. Ce sont notamment les lieux où le corail était en quantités importantes à une époque mais où il a disparu progressivement. Ces endroits sont aussi remplis de zooxanthelles pour les bébés coraux. Le robot utile dans le sens où, les nouveau-nés à l’état de larves ne peuvent pas choisir encore le lieu où ils vont s’implanter. C’est pourquoi Larvalbot leur trouve un endroit sain où ils pourront grandir en sécurité !

 

Larvalbot étant encore à l’état de projet, ses créateurs espèrent pouvoir l’expérimenter dès ce mois d’octobre et novembre 2019. Et toutes les chances sont de leur côté puisqu’il a été subventionné lors du Out of the Blue Box Reef Innovation Challenge qui est un concours qui encourage chaque initiative qui a pour but de sauver la grande barrière de corail.

Source: phys.org

Crédit photo: Photo par Marek Okon sur Unsplash.

Partagez !